top of page
  • Damien Dubuc

Les ravages de la dépendance

Dernière mise à jour : 9 mai




L’addiction. Ça paraît banal pour les jeunes qui n’ont jamais consommé, ou ceux qui consomment rarement, mais elle est bien trop réelle et présente dans la vie d’une foule d’adolescents.


Au début, c’est juste pour essayer. T’es avec tes amis, pis un ami s’allume un joint. « Yo, tu veux-tu essayer? Common juste une Puff!» Tu te sens obligé, tu essaies et tu réessaies et t’es gelé pour la première fois.


Si t’as aimé ça, quelques jours après, tu veux réessayer donc tu retournes voir ton ami pour consommer et ça devient un rituel hebdomadaire. Un moment donné, tu finis par te tanner de demander des joints à tes amis. Tu vas trouver un moyen d’avoir tes joints (weed).

C’est illégal, c’est malsain et c’est destructeur. Et pas juste du weed. N’importe quoi. De la drogue dure (chimique, pills, acide) de la cigarette, de la vape, peu importe. Tu vas chuter si tu es trop influençable. Donc, tu en rachètes et te voilà dans le cercle vicieux de l’addiction.

Tu achètes régulièrement et après un certain temps tes parents se rendent compte que t’es moins souvent à la maison, que tu reviens tard et que tu es fatigué ou que tu les évites. Ils se posent des questions et ils finissent par comprendre : leur enfant prend ou fait quelque chose de louche. De la drogue? Ils n’y croient pas, ils continuent de se questionner et ils en viennent à la conclusion que le bébé qu’ils ont mis au monde devient un ado qui explore un peu trop la vie. Ils vont essayer de te parler, mais en vain. C’est vraiment pas facile pour eux. Essayer d’empêcher un adolescent ardu de consommer.


Pendant que tu trouves tes «buzz» insane, tes parents meurent d’inquiétude, et toi tu meurs à petit feu. Tu manges moins, ou beaucoup trop, tu dors mal, tu traînes avec les mauvaises personnes qui t’influencent négativement. Et t’es emprisonné dans la dépendance.

Quoi faire pour sensibiliser? Qu’est-ce que les parents, les profs, les intervenants en maison des jeunes ou des inters d’un organisme communautaire comme, virage (Montérégie) ou encore la police, le gouvernement… Que peuvent-ils faire? Tu meurs lentement comme la mort d’une étoile et personne ne fait rien.


Si tu as un problème de dépendance, parles-en. Si tu crois avoir un·e ami·e qui pourrait devenir dépendant·e, parle-lui en. La drogue et/ou l’alcool, ça tue. En 2022, presque 550 jeunes ados sont morts à cause d’une overdose. C’est triste. Des familles sont détruites, des amitiés, des relations, mais surtout des vies.

Parle.

Damien sec 3 (juin 2023)




41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Voilà !

Comments


bottom of page