top of page
  • Adam El Fadli

La face cachée des réseaux sociaux.

Dernière mise à jour : 9 mai



Les réseaux sociaux sont partout aujourd’hui ! Instagram, TikTok, Twitter, Facebook, YouTube et compagnie sont les plus populaires. Ils sont extrêmement utiles à l’heure actuelle : On peut communiquer à distance avec les autres, se faire de nouvelles amitiés, ils nous divertissent et sont une grande source de connaissance. On peut aussi partager nos intérêts et nos passions avec les autres et même en vivre (devenir un influenceur). Cependant, derrière toutes ces jolies facettes, existent des côtés beaucoup plus obscurs. Harcèlement, arnaques, hypersexualisation ou même pédophilie. Nombreux sont les mauvais aspects présents sur les réseaux sociaux. Dans cet article, nous allons découvrir les recoins les plus sombres d’Internet.

1.Arnaques et manipulations



Sur les réseaux sociaux, plusieurs influenceurs organisent des concours. Dans beaucoup de ces concours, le but est principalement de faire gagner des cadeaux à leur communauté (IPhone, Consoles, jeux vidéo ou même voyages, etc.). Même si beaucoup de ces concours sont honnêtes et sont faits par des influenceurs remplis de bonnes intentions envers les gens qui les suivent, plusieurs d’entre eux sont, malheureusement, totalement faux et créer par des arnaqueurs abusant de la naïveté des autres. L’une des arnaques les plus répandues sur les réseaux sociaux est la création de faux comptes. En effet, il existe plusieurs comptes sur les réseaux sociaux, qui usurpent l’identité des plus grands comptes présents sur la plateforme. En plus de commettre un délit d’usurpation d’identité qui peut être puni par la loi, ces individus utilisent ces comptes pour créer de faux concours, afin d’attirer les plus influençables et les inciter à y participer. Bien sûr, ces concours sont totalement faux et créer uniquement pour pouvoir voler de l’argent et même des informations personnelles à ceux qui tombent dans le panneau (numéro de téléphone, carte de crédit, adresse, courriel, etc.). Ces arnaques sont surtout présentes sur Instagram et visent les plus jeunes, car étant plus influençables à un jeune âge.


2. Cyberharcèlement


Le harcèlement est l’un des plus grands fléaux de notre monde. Ça peut tout bonnement détruire une personne et même pousser certaines personnes au suicide, même s'il est juste verbal. Et malheureusement, les choses ont même empiré avec le temps. Avant, on pouvait subir du harcèlement à l’école ou à son lieu de travail (ce qui reste horrible), mais quand on rentrait chez nous, on pouvait passer à autre chose ou essayer de ne plus y penser. Depuis l’avènement d’Internet et des réseaux sociaux, les harceleurs sont partout. Si on est harcelé à l’école, les intimidateurs vont continuer sur les réseaux sociaux et même si on bloque leurs comptes, ils pourront en recréer à l’infini et revenir. De plus, le cyberharcèlement peut être sur tous les réseaux sociaux existants (Facebook et Twitter principalement). Ce qui, malheureusement, comme tout type de harcèlement va pousser beaucoup de personnes à la dépression et ultimement, au suicide. Bref, le harcèlement est partout maintenant.

3. Exploitation de mineurs

Habituellement, l’humain est attiré par ce qui est réalisé par quelqu’un qui lui ressemble (par exemple même âge) et ça, plusieurs adultes l’ont compris. En effet sur les réseaux sociaux, endroit où l’on peut retrouver beaucoup d’enfants et adolescents, il existe plusieurs comptes (chaines YouTube, comptes Instagram, comptes TikTok) tenu par des enfants qui publient régulièrement des vidéos. Là où plusieurs de ces comptes sont juste créés innocemment par des enfants ou adolescents voulant partager leur vie, partager leurs passions ou créer du contenu qu’ils aiment, plusieurs sont malheureusement forcés par leurs parents. Avides d’argent, plusieurs sont prêts à afficher leurs enfants publiquement (surtout leurs vies), à leur demander de faire des choses qu’ils ne veulent pas faire et tout cela au risque de gâcher leur avenir et image publique. De plus, sur Internet, on peut retrouver des prédateurs sexuels attirés par les mineurs qui peuvent même prendre du plaisir à visionner les vidéos où des mineurs sont impliqués (surtout sur les vidéos où des enfants sont, par exemple, en maillot de bain). Bref, ce point est extrêmement problématique sur les réseaux sociaux.

4.Hypersexualisation et Pédophilie

Le corps est l’une des principales attirances de l’être humain et est aussi surtout, un élément très tendance sur les réseaux sociaux. Beaucoup de réseaux sociaux banalisent ou même encouragent involontairement l’hypersexualisation (notamment en mettant beaucoup de ce genre de contenu en avant sur leur plateforme), ce qui forcément va donner envie à certaines personnes, y compris les mineures, qui veulent se lancer sur les réseaux sociaux l’envie de faire ce genre de contenu pour principalement avoir une grande notoriété rapidement et être très visionnées. Les principales plateformes mettant en scène ce type de contenu sont surtout Instagram et TikTok. Ce type de contenu peut mener à plusieurs conséquences. Premièrement, voir ce contenu peut clairement mener à des complexes d’infériorité chez les gens qui les regardent, c’est-à-dire que les gens qui font ce type de contenu sont clairement des figures qui veulent représenter des êtres parfaits physiquement : très bien maquillés, corps, poids et formes parfaites, etc. Mais voir ces gens “parfaits” va clairement créer chez beaucoup des complexes qu’ils ne devraient pas avoir en pensant que le corps de ces influenceurs est naturel et totalement normal, alors que la plupart prennent des heures pour avoir la meilleure expression possible, ont recours à des coachs de vie ou même des chirurgies esthétiques pour avoir l’air le plus parfait possible. Un peu à l’image des vedettes de téléréalité se montrant sous leur meilleure forme à la télé pour attirer le plus de gens, mais cette fois, c’est sur Internet. Ensuite, le plus gros risque de faire de l’hypersexualisation est d’attirer des personnes mal intentionnées. En effet, ce contenu se focalisant quasi exclusivement sur l’apparence, la mode et des choses superficielles, les gens qui vont regarder ce genre de contenu ne vont clairement pas être intéressés par les bonnes raisons. Le contenu ou la personnalité sont vraiment des éléments secondaires dans ce genre de vidéos et la personne qui les réalise est plus vue comme un objet servant à donner du plaisir aux spectateurs que comme un être humain. De plus, sur Internet comme dans la vraie vie, on peut retrouver les pires ordures qu’il existe. Et ce genre de contenu en attire clairement beaucoup : des pervers, des pédophiles et des prédateurs sexuels, Internet en est rempli ! Plusieurs d’entre eux peuvent même harceler les personnes qui sortent ce genre de contenu (principalement des filles) et on peut même voir des adultes âgés de la trentaine regarder, commenter, voir même harceler des filles de 15 ans par exemple. Tout ça à l’encontre de jeunes filles voulant imiter leurs idoles sur les réseaux sociaux. Internet est un lieu très sombre quand on fouille bien.

Conclusion :

Les réseaux sociaux ne sont pas des mauvaises choses et sont très utiles comme j’ai dit au début (ils sont même essentiels à l’heure actuelle). Mais, les choses qu’on y trouve en cherchant plus profondément sont horribles et méritent clairement de ne pas être cachées. Toutes ces mauvaises choses présentes sur Internet sont dues principalement à une mauvaise gestion de leurs sites par les développeurs. D’ailleurs, plusieurs solutions s’ouvriraient à eux pour régler tous ces problèmes : ils pourraient tout d’abord engager plus de modérateurs sur les plateformes pour bannir le plus de faux comptes créés, ils pourraient aussi bannir les personnes proférant des menaces claires et harcelant les autres et finalement, ils pourraient interdire toutes vidéos ou publications mettant en scènes des mineures et supprimer les comptes postant des publications montrant de l’hypersexualisation (surtout de personnes mineures, mais aussi majeures si elles sont trop choquantes). Honnêtement, je ne sais pas ce que réserve l’avenir sur le Web, mais j’espère qu’il sera plus radieux qu’actuellement.

129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page